top of page

Les serviteurs Muets, 2020-2021

Animée par une sensibilité pour  L'humain et ses paradoxes, Barbara  questionne le rapport entre l'intime et l'universel, entre le vivre ensemble et les solitudes qui émergent de notre société moderne.

A travers la peinture elle évoque la matière et le toucher, une appréhension qui nous fait appartenir au moment. La peau. La profondeur de l'image soulignée par le jeu de transparences et de superpositions des couches de peintures à l'huile sont comme le palimpseste de notre propre mémoire.

Sa palette créer des accidents, qui provoquent, interpellent pour permettre de nouvelles associations.

Dans la série des « serviteurs muets », Barbara interroge notre rapport aux objets et la ritualisation de gestes que ceux ci entraînent sur le corps. Elle dépeint des hommes qui s'abandonnent, dépouillés de l'outil prétexte du moment. Par l'absence elle évoque la présence.

Les outils ont joué un rôle décisif dans l'évolution de l'humain, étrangement, nous pouvons nous demander à quel moment la bascule se fait entre leur assujettissement et le nôtre.

bottom of page